Sensuality

Venez dans le manoir des 1000 plaisirs où tout est permis...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Helena

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 92
Date de naissance : 03/09/1990
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 28
Localisation : dans mon lit, entrain de dormir... ZzzZzzZzz
Emploi/loisirs : satisfaire les clientes !!!
Humeur : tout dépend ce qui se passera...

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Ven 10 Avr - 19:49

Enfermé tout le temps dans un bureau n’était pas mon truc. Je préférais sortir et courir, faire du sport mais mon statut de gérante m’obligeait certaine chose. Les responsabilités étaient assez grandes mais je savais que je pouvais avoir confiance en les garçons. Ils étaient très bien et d’ailleurs, j’avais trouvé de nouvelle tête à mettre dans la liste. Il fallait satisfaire toutes les demandes si c’était possible et heureusement pour moi, les garçons ne critiquaient pas trop. Ils m’aidaient par moment pour les papiers à remplir, je venais de commencer il n’y a pas si longtemps. Mais là je saturais. Il me fallait un moment de détente, quelques minutes pour que je puisse enfin respirer même si tous les garçons ne m’avaient pas encore rencontré. J’avais uniquement fait la connaissance d’un proche à mon père et rien d’autre, les autres garçons, de ce que je sache, travaillaient pas mal donc, je ne les voyais pas. Pas tout de suite mais petite à petit, s’ils avaient besoin de quelque chose, j’allais les rencontrer. Là ; je voulais un passage à la plage et je délégua mon poste pour une heure.

Prenant une serviette et un paré haut sous lequel se trouvait mon maillot de bain à deux pièces, je me dirigea, pieds nus, sur le sable. Continuant sur mon chemin, je déposa ma serviette et retira mon paré haut, laissant le vent caresser mon corps. Fermant les yeux, je laissa mes cheveux voler comme dans les films, me mettant à sourire face à la scène. Marchant vers l’eau, j’y glissa un pied avant d’y plonger. Revenant à la surface, je me releva, marchant un peu plus loin pour aller nager. L’eau glissait et parcourait les moindres facettes de mon corps, frôlant ma peau et ondulant mes cheveux. Un seul désir me prenait, celui de continuer de nager et nager pour fuir cette responsabilité qui me faisait peur. Je suis âgée de 18ans seulement et pourtant, la charge d’un établissement entier pesait sur mes épaules si frêles. Je continuais mes études par correspondance mais cela ne changeait rien au fait qu’une chose me manquait. Ces hommes l’avaient mais moi… Enfin, peut-être pas, ils avaient le sexe ou la compagnie de jolies femmes, mais moi je n’avais même pas ce qu’ils avaient et surtout, je voulais sentir mon cœur battre. Le plaisir de savoir qu’on est là pour quelqu’un mais je devais rester dans ce bureau qui ne portait toujours pas mon nom.

Envahis par mes pensées, je regardais l’heure, mince… Je n’en avais encore que pour dix minutes et c’était l’heure de partir alors. Je commença à nager vers la rive lorsqu’une crampe me prit à la jambe. Plongeant d’un coup dans l’eau, j’essaya de la retirer, de nager, de me débattre, de survivre maintenant. J’essayais de garder la tête hors de l’eau mais mon seul moyen d’alerte était le battement de mes mains contre la surface de l’eau. Un appel au second qui faisait apparaître un jacuzzi tout autour de moi, mais fallait-il encore que quelqu’un le remarque. Ce n’était pas faute de tout essayer, bien au contraire, je voulais revenir à la surface et gagner cette bataille contre la mort car tout le monde le sait, la guerre est déjà perdue. Et pourtant, je voulais cette bataille, je voulais continuer de vivre et continuer de porter l’héritage de mon père. Malheureusement l’air commença à me manquer et c’est dans un filet de bulle d’air que mon corps devenu lourd, parti dans les profondeurs de la mer. Et lorsque je pensa que tout était fini, une force me porta la tête hors de l’eau.


Dernière édition par Helena le Dim 12 Avr - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Sovana
Hôte romantique
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 88
Date de naissance : 26/09/1990
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 28
Localisation : Dans vos fantasmes
Emploi/loisirs : Satisfaire vos désirs
Humeur : doux et romantique

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Ven 10 Avr - 20:29

Cette petite histoie dans la librairie d'Anna m'a laisser un petit souvenir.Une belle entorse à la cheville.Quand je suis allais à l'hopital,le diagnostic n'était pas trop grave.Mais mon médecin m'a donné 14 jours de congés maladies.Cela me permit alors,te pouvoir retourner voir ma petite famille.Pendant les 7 premiers jours,je suis rester chez eux.Puis un moment,la ville où était le manoir me manqué.Je suis donc retourné à la ville,dans ma petite maison.Puis 5 jours plus tard,mon entorse fut guérit totalement.Je profitas alors de ces deux jours.Le tout dernier,je voulais sortir et allais voir loin.Je suis donc allais à la plage.Ce paysage que j'ai toujours aimé.Mais cela me rappeler les journées de vacances,avec mes parents.Les joies et les rires,me manquait.J'étais allongé tranquillement sur la plage.Je portais mon maillot de bain noir,dévoilant ainsi mon torse de rêve..Je voulais revenir au manoir avec une grande beauté pour les clientes,c'est pour cela que je fais bronzé sous le soleil,vu qu'aujourd'hui,le soleil était d'une grande brillance.Le calme de la plage régné.Les bruits des oiseaux,les enfants qui rigolaient et qui s'amusaient et bien sûr,le bruit classique des vagues cognant la plage.Je vivais un moment,des plus agréables.Mais cependant,ce moment de détente tourna au drâme.J'aperçus au loin dans l'eau,une jeune demoiselle qui se noyer.Personne n'avait remarqué sa présence.Si personne ne fais rien,elle risque de mourir.Je courras alors d'une grande rapidité vers l'eau et j'y plongeas,la tête la première.Par chance,je savais bien nager,cela m'aida lors beaucoup.La jeune demoiselle était plongé dans l'eau.J'y plongeas à mon tour et je l'as rattrapas.Je l'as sortis rapidement de l'eau et je l'allongeas doucement sur la plage.Je remarquas alors,que la personne que je venais de sauver,était la directrice du manoir.Je venais peut être de sauver mon emploi ainsi que celui des autres.Je commenças rapidement à faire les gestes de premier secours,tout en répétant une phrase.

Madame la directrice,réveillez vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 92
Date de naissance : 03/09/1990
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 28
Localisation : dans mon lit, entrain de dormir... ZzzZzzZzz
Emploi/loisirs : satisfaire les clientes !!!
Humeur : tout dépend ce qui se passera...

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Sam 11 Avr - 14:16

Je partais dans l’eau, mon corps lourd ne voulait plus me répondre. Mes mains et mes bras s’arrêtèrent de s’agiter et telle une pierre, je coulais au fond. Comme si une puissance m’attirait dans les profondeurs bleutées de l’océan. Le courant commençait à m’emporter et pourtant, cette mer avait trouvé un adversaire à sa taille. Je continuais de sombrer dans l’oubli, personne ou presque pour me sauver. Une main… En tous cas une chose m’enveloppa, me tirant vers la sortie de ce tunnel qui s’assombrissait de plus en plus. J’étais toujours en vie et pourtant, impossible d’ouvrir les yeux. J’entendais tous mais impossible de faire fonctionner mes paupières pour enfin me réveiller. Mon corps restait toujours aussi lourd, incapable de bouger, j’étais comme paralysée. Je ne pouvais rien faire, ni émettre un petit signe de vie. Mes poumons s’étaient remplie d’eau mais pas assez encore pour me faire quitter cette terre. Je me battais de mon côté mais cette personne qui m’aidait également avait un poids à ma survit.

Une pression ne cessait de se faire contre ma poitrine, appuyant contre ces poches d’air qui désirait respirer. L’eau… Elle remontait, petit à petit, il fallait que la pression continue encore, c’était presque le moment, il ne fallait pas relâcher l’effort. Je commençais à revenir à moi et ce liquide salé qui encombrait ma respiration sortit de ma bouche. Je partis de côté, recrachant tous sur le sable. Ma gorge se racla pour tout retirer, me mettant à tousser fortement. Je me sentais comme affaiblie, complètement vidé de toute énergie. Me levant, restant assise, je continua à tousser légèrement, penchant ma tête entre mes jambes repliées. On pouvait entendre chaque bouffé d’air que je prenais, suivit d’une toux qui revenait par instant. La tête me tournait mais je commença à reprendre des couleurs, levant mes yeux noirs, vers mon sauveur. Et la première chose que je remarqua fut ses yeux de couleur saphir. Ma première réaction fut de sourire pour montrer que j’allais bien. Inquiéter les autres était la dernière chose que je désirais. C’était comme si je dérangeais la personne et je ne voulais pas ressembler à une corvée. De plus, comme je ne tenais pas, mon corps bascula sur le côté, cognant ma tête contre son torse. Dans les vapes, je ne fis pas attention mais relevant de nouveau mon visage vers lui, j’écarquilla les yeux, reculant de suite.


- Je… euh… enfin… Merci… et désolée… Merci de m’avoir sauvé et je suis désolée pour ce petit contact… Tu… Tu m’as appelé directrice… donc tu es un hôte… désolée, je ne connais pas tout le monde encore mais… Appel-moi Helena ou si vraiment cela te dérange, mademoiselle Maaka… Mais directrice, j’ai l’impression d’avoir la quarantaine… laisse-moi dans mes 18ans…

Même étourdie, je reprenais toujours les personnes qui me vouvoyaient ou me donnaient des noms qui me vieillissait. J’étais la gérante de cette maison depuis peu et même si tous ces garçons connaissaient mon père, et certainement mon visage, moi pas. D’ailleurs, ce jeune homme ne me disait rien et pourtant lui si. Certainement cette photo de moi que mon père gardait dans son bureau. Dire qu’ils voyaient cette horreur dès qu’ils entraient, cela devait être un spectacle. Et oui ! Je fais partie de ces filles qui n’ont pas confiance en elle et qui, avec un corps et un visage magnifique, continue de dire qu’elles ne sont pas belles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Sovana
Hôte romantique
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 88
Date de naissance : 26/09/1990
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 28
Localisation : Dans vos fantasmes
Emploi/loisirs : Satisfaire vos désirs
Humeur : doux et romantique

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Sam 11 Avr - 14:45

Après quelques secondes,Helena reprit enfin ses esprits.Elle ne me connaissait donc pas,avant maintenant.Il faut dire,que j'ai puvoir qui elle était,sur une photo de son bureau.La voir en vraie,est autre chose.Elle est d'une très grand beauté.Sa voix,elle est si mélodieuse.Par chance,elle avait l'air de rien n'avoir de grave.J'allas rapidement chercher une de mes serviettes et je la posas sur elle.

Ne t'en fais pas maintenant Helena,tu es sur le sable,plus dans l'eau.On peut dire,que tu as vraiment échapper à une fin tragique.Je vais t'aider à te relever et à t'éloigner du bord de la mer.Je pense que tu en as eu assez pour aujourd'hui de la mer.

Je me relevas et je l'as pris par les mains.A ce moment là,doucement,je l'aidas à se relever.Quand elle se tenu debout,je l'as tenais fermement,pour éviter qu'elle ne retombe à terre.Son bras gauche sur mes épaules et mon bras droit la tenant par la taille.Je l'emmenas vers mon coin de sable où je m'étais installé et je l'as fis asseoir sur une de mes serviettes,qui était posé sur le sable.Je me pris deux autres serviettes,une que je posas à terre,à côté de Helena et une autre,pour m'essuyais.Je m'assis alors à côté d'elle,en la regardant dans ces yeux noirs et profonds.

On peut dire,que mon dernier jour de congé aura était mouvementé.Je suis content que tu ailles bien.Mais que c'est t-il passé exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 92
Date de naissance : 03/09/1990
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 28
Localisation : dans mon lit, entrain de dormir... ZzzZzzZzz
Emploi/loisirs : satisfaire les clientes !!!
Humeur : tout dépend ce qui se passera...

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Sam 11 Avr - 22:12

[ grosse journée XD je n'ai pas eu de temps à moi]

Reprenant mes esprits, je sentis un tissu lourd se poser sur mes épaules. Il s’agissait de la serviette du jeune homme, j’espérais qu’il en avait une autre, que je ne lui pique pas la sienne. De plus, mes vêtements n’étaient pas très loin normalement. Il fallait avouer que je n’étais pas en état de réfléchir aussi. Je suivais à moitié la conversation mais je savais qu’il me réconfortait. Sa voix était si agréable à entendre, c’était tellement doux et soyeux. Elle pouvait comprendre qu’un hôte pareil puisse être très demandé. De plus, il s’amusait à faire de l’humour, arrivant à me faire rire. Une chose si rare depuis la mort de mon père. Me faire rire, enfin sourire, était assez difficile mais l’ironie fonctionnait bien. D’ailleurs, je souriais et lâchais des soupires de rire tout en retenant mes larmes. Etrangement, les seuls moments de bonheur et de rire était avec mon père que je les avais passé. J’avais beaucoup de cour par correspondance et rare était les amis qui voulaient d’une gosse de riche, alors que le caractère n’y était pas.

Essayant de me relever, j’attendis de voir ses mains pour m’aider. Je le regarda dans les yeux, me tenant sur mes pieds mais malheureusement je n’avais toujours pas assez de force. Je sentis alors son bras se poser sur mes épaules et l’autre à ma taille pour me soutenir. Je n’arrivais même pas à marcher droit tellement ma tête tournait encore. Le manque d’air m’avait complètement affaibli. Mais d’un coup, je sentis mon corps s’allonger, sans trop comprendre pourquoi. En tout cas une autre serviette se fit sentir sous les fesses et je compris qu’on était là où il c’était placé. Je reprenais mes esprits et ne cessais de regarder la mer. Je n’allais plus adorer cela maintenant enfin, il me fallait du temps. En tous cas, j’avais du mal à me détacher des yeux bleu saphir de ce jeune homme dont je ne connaissais toujours pas le nom. Enfin, jusqu’à ce qu’il me parle de jour de congé. Un seul hôte était rentré de congé aujourd’hui et il s’agissait de Dorian Sovana. Je me sentis tellement mal juste après car ce jeune homme était encore en congé et il devait venir la sauver avant de travailler. C’était assez gênant comme situation.


- Je suis désolée Dorian… euh… Pour un dernier jour de congé tu ne t’ais pas reposé… Si tu as besoin d’un autre jour, demande et je te le donne ! … Un service, c’est la même ! Tu m’as sauvé la vie, j’ai une dette envers toi ! … Et pour ce qui passé… Je revenais sur la plage lorsqu’une crampe m’a pris à la jambe… J’ai été comme paralysé et je n’arrivais plus à remonter… Il… Il est quelle heure ? … je dois revenir au bureau pour les papiers…

Je le regarda, lui souriant pour le rassurer comme une idiote. Je crois que mon bureau ne m’avait jamais manqué autant que là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Sovana
Hôte romantique
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 88
Date de naissance : 26/09/1990
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 28
Localisation : Dans vos fantasmes
Emploi/loisirs : Satisfaire vos désirs
Humeur : doux et romantique

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Sam 11 Avr - 23:46

Une crampe,c'est pas de chance.Puis elle me parla de mon dernier jour de congé,disant que si j'en voulais un autre,je n'avais qu'à demander.

Oh tu sais,c'est bien gentil mais les jours de congés à un moment,ça finit par être ennuyant.En plus,le manoir me manque un peu,ainsi que les clientes.Pour la dette que tu as envers moi,ne t'en fais pas rien ne presse.Tu pourras me le rendre,quand j'aurais vraiment besoin de toi.

Je restas silencieux pendant quelques secondes,puis je repris la parole.

Et encore je suis gentil,j'ai pas demander à se que j'ai un salaire un peu plus élevé.Je n'ai jamais aimé profiter des autres.Heureusement que je ne suis pas comme ça,sinon ton argent aurait eu un sacré coup dans le porte monnaie.

Je laissais échapper un petit rire discret.Puis elle voulait partir.C'est vrai qu'elle est la directrice du manoir et elle devait donc avoir énormément de choses à faire.

Je pense que je vais moi aussi m'en allais.Je n'ai pas grand chose à faire à présent.Ne t'en fait pas,je vais te chercher un taxi.En attendant,rhabilles toi et va y doucement,ne fait pas trop d'efforts.

J'aurais bien voulus la ramener en voiture,mais le problème,c'est que je suis venu à la plage à pied.J'allas à une cabine de téléphone et j'appelas un taxi.J'allas dans une cabine pour remettre mes vêtements et je retournas à la plage.J'étais à présent habillé d'un pantalon noir qui m'arriver aux genoux,d'un T-shirt blanc à manches courtes et à mes pieds,des claquettes noirs.Je pouvais voir qu'elle avait pas eu de difficultés à s'habiller même si elle devait être encore un peu pris par ce qui lui était arrivé.Tout ce qu'elle devait mettre,c'est ces claquettes.Elle venait de mettre la première,puis quand elle voulut prendre la deuxième,je l'as pris en premier.

Attends,je vais te la mettre.

Je pris doucement son pied et délicatement,j'enfilas sur son pied,sa claquette.J'entendis alors une voiture clac sonné.C'étais le taxi qui venait d'arriver.J'aidas de nouveau Helena,mais cette fois,je l'as portas dans mes bras.

Tu es toujours dans ton bureau,alors je te fais profiter d'être avec un de tes hôtes.

Je lui souris alors,en rigolant doucement.Je l'emmenas comme ça jusqu'au taxi et je l'as fis asseoir sur le siège.Je m'agenouillas et lui prit la main.

Voila Helena,tu vas devoir retourner à ton travail.J'ai été ravie de pouvoir passé ces quelques minutes avec toi.Si tu veux,je serais ton hôte personnel.J'ai hâte de te revoir.A bientôt.

Je lui fis alors un baise main et je refermas la porte.Je payas directement le conducteur,pour qu'il emmène Helena au manoir.Quand le taxi partit,je fis un dernier signe d'au revoir de la main à Helena et je m'en allas de la plage à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 92
Date de naissance : 03/09/1990
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 28
Localisation : dans mon lit, entrain de dormir... ZzzZzzZzz
Emploi/loisirs : satisfaire les clientes !!!
Humeur : tout dépend ce qui se passera...

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   Dim 12 Avr - 0:43

Bizarrement la dette passa un peu mal à mes oreilles. Je lui parlais d’une dette d’argent ou bien d’un service mais le fait qu’il évoque un besoin d’elle, cela lui fit apparaître une autre image en tête. Un mec comme lui n’avait qu’à demander pour avec des clientes, elles payeraient toutes pour lui. Alors cette idée disparut très rapidement, il n’était pas de ce genre là, enfin, de ce que je savais de lui. De plus, le manoir lui manquait, alors soit la compagnie de clientes lui plaisait à ce point, soit c’est le confort et ses amis qui lui manquaient, ou les deux. Enfin bref, tellement de chose que je ne cessais de me demander mais que son humeur me permettait d’oublier. Je l’écouta attentivement, me mettant à rire face à sa remarque. Ce dernier ne laissa d’un petit évadé de rire, tendit que moi, je me mis réellement à rire. D’ailleurs, je porta ma main à mes lèvres comme pour tout arrêter. Je me sentais ridicule, une directrice qui se faisait sauver par son employé et qui s’esclaffe de rire avec lui. Cela donnait un titre privilégier à ce jeune homme, et c’était assez dérangeant. Je préférais tout le monde à égalité mais cela semblait impossible maintenant.

- Euh… merci… je ne sais pas quoi dire, tu es si adorable avec moi…

Je lui souris et partie chercher mes vêtements pour m’habiller. Cela était rapide, je pris mon paré haut pour le mettre en petite robe et j’attrapa ma serviette tout en enfilant comme je pouvais mes claquettes. Problème, il m’en manquait une et impossible de la retrouver. Je me mis à chercher lorsque je vis Dorian revenir. Il était vêtu d’un pantalon noir qui se mariait parfaitement avec sa chemise blanche légère qui s’accompagnait de claquette noire. Il était très élégant dans cette tenue et cela se comprenait davantage qu’il puisse être un très bon hôte. Les clientes devaient se l’arracher, enfin, comme pour tous les autres garçons. Mais un brun aux yeux saphir, cela devait en faire craquer plus d’une. Enfin bref, moi je cherchais ma claquette et au moment ou je la repéra, je vis Dorian arriver pour m’aider. Je lui souris assez gêné de la scène à la Cendrillon moderne, regardant non loin de là le taxi qui klaxonnait. C’était tellement drôle d’une certaine manière, bref. Fin du conte de fée. Enfin, presque car Dorian m’attrapa et me porta dans ses bras. Mon réflexe fut de m’accrocher à lui en laissant sortir un petit cri de surprise. Mais c’est un visage rouge qui suivit sur le chemin, surtout après le petit temps de parole de Dorian. Lui faire profiter de son hôte, ce n’était pas à moi de le faire, mais aux clientes. Je n’arrivais pas à m’imaginer qu’il puisse être mon hôte, enfin, qu’il travail comme hôte pour moi.

- Tu sais… rare sont les personnes à m’avoir prit dans leurs bras comme cela… Il y a eu mon père et… mon père… pour te dire à quel point je suis timide en réalité… merci de m'aider...

Allant dans la voiture, je me mis à rire en le voyant aller jusqu’à m’installer dedans. Je l’écouta attentivement, ne lâchant pas une seule seconde. Mais la gêne revint à la prononciation d’hôte « personnel ». Il ne le savait pas mais je n’étais sortie avec des garçons que très rarement et seulement deux avaient réussi à avoir mes lèvres, rien d’autre. J’étais une gamine de 18ans qui tenait une maison des milles plaisirs et qui était vierge. Un palmarès très gênant d’une certaine manière. C’était très contradictoire à son statut dans le manoir. J’avais hâte de le revoir également mais je ne savais pas trop. Ce qui me fit encore plus plaisir et rougir fut le baise main qu’il me fit. Je lui adressa un sourire, répondant juste à un « à bientôt » lorsqu’il ferma la porte. Le fait qu’il paye fut le petit truc qui me fit rire. Elle trouvait cela très gentleman de réagir ainsi mais elle n’était pas une cliente. Enfin, il pouvait l’être mais j’étais sa patronne et payer pour sa patronne, c’était bizarre. Bref, je laissa faire, sachant que je lui remettrais l’argent sur sa paye. Je me laissa ramener par le taxi au bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pause... une rencontre ? (libre)[terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé
» Ouf’ ! Bientôt rentrée ! Mais pause oblige ! [LIBRE]
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sensuality :: Extérieur :: La plage-
Sauter vers: