Sensuality

Venez dans le manoir des 1000 plaisirs où tout est permis...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1ere nuit, rien de dangereux...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: 1ere nuit, rien de dangereux...   Sam 4 Avr - 18:02

Nous courions tous 2 à vive allure dans les rues. Moi devant tenant la main d'Anna qui se contentait de me suivre, me faisant une grande confiance. Je faisais exprès de passer assez loin des poteaux alors qu'une fine pluie commença à tomber. Heureusement nous etions pratiquement arrivés à destination plus que quelques mètres. J'habitais une petite maison, plutôt jolie. Ce n'etait pas un palace mais c'etait assez grand pour y vivre tranquillement, meme si elle etait souvent vide.

Aucun de nous ne parlions pendant le trajet, pas meme du baisés, comme si il ne s'était rien passés. C'était surtout que nous etions un peu gênés, seule la pluie avait interrompus ce silence intimidant entre nous 2. Je poussa le portail et ouvrit la porte, je dus lâcher la main d'Anna qui resta cramponner à sa canne. Je la fis ensuite entrés en premier, aussi trempés que moi. Faisant attention à ce qu'elle ne percute rien, nous enlevons tous 2 nos chaussures pour ne rien salir. Je ne décrirais pas la maison tout de suite, de toute façon Anna ne pouvait la voir, disons juste que c'est une maison de 9 pièces joliment décorés et pour presque tous les goûts!!! Bref, je retira le manteau d'Anna et le mis sur un portemanteaux, pareil pour moi. A peine eut t'elle bouger par contre qu'elle fit tomber un vase qui heureusement ne cassa pas. Je le ramassa et la rassura.


T'en fais pas c'est rien, j'imagine que ça doit etre dur d'être dans un endroit nouveau ainsi. Je vais te faire un peu visiter.

Je lui décrit rapidement ce qu'il y avait, en prenant soin de ranger exprès les choses fragiles ou de valeurs dans le coin.De toute façon je resterais toujours avec elle durant son sejour, qui ne semblait pas etre pre à prendre fin. Je lui présenta les 2 salles de bains, les 3 chambres, la cuisine, le salon, la salle à mange, les toilettes. 9 pièces en tout!!! Nous avions finis avec la salle de bain justement ou je garda la main d'Anna dans la mienne.

Voila, si tu veux prendre une douche tu peux. Le temps que je lave tes vetements en tout cas. Les serviettes sont là, pour la douche je laisse le pommeau ici, et c'est ici pour y régler la température. Pour les vetements je ne peux que te ramener un de mes T-shirt et short en attendant, j'espère que ça te suffira. Je vais aussi préparer à manger, vu que la pluie n'a pas l'air de s'arrêter, je crains que tu ne doive dormir ici. Ne t'en fais pas, tu dormira dans une des chambres d'amis, celle à coté de la mienne, et si tu as un problème ou tu veux quoi que ce soit, tu me le dis.

J'avais fait en sorte qu'en dirigeant sa main je lui montra ou etait le plus important au cas ou, l'interrupteur de la lumière, les toilettes, les serviettes et la douche. Il y avait assez d'espace, je crois qu'elle arrivera à s'en sortir. Il ne me restait plus qu'à aller chercher des vetements réciproques pour elle et convenir sur le repas prévus, je ne connaissait pas encore ses goûts, pas tout à fait, on ne se connaissait que depuis 3 jours. Mais je n'osa pas lui lâcher la main, pas avant d'être sur que tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Sam 4 Avr - 18:24

Arrivée chez jack, la première chose qui arriva fut que je renverse un vase, ne connaissant pas le lieu, je ne pouvait pas me repéré. je me baissais, passant mes mains sur le sol pour trouver le vase en bégayant mal à l'aise:

oh..je ...je suis désolé jack...


T'en fais pas c'est rien, j'imagine que ça doit être dur d'être dans un endroit nouveau ainsi. Je vais te faire un peu visiter.

et c'est jack qui ramassa le vase. Suivit de cela, la visite guider de la maison, bien que je peut pas voir à quoi cela ressemble, je pense que cela doit être à l'image de son propriétaire : agréable, chaud et doux... au finale, cela se termina dans la salle de bain.

Voila, si tu veux prendre une douche tu peux. Le temps que je lave tes vêtements en tout cas. Les serviettes sont là, pour la douche je laisse le pommeau ici, et c'est ici pour y régler la température. Pour les vêtements je ne peux que te ramener un de mes T-shirt et short en attendant, j'espère que ça te suffira. Je vais aussi préparer à manger, vu que la pluie n'a pas l'air de s'arrêter, je crains que tu ne doive dormir ici. Ne t'en fais pas, tu dormira dans une des chambres d'amis, celle à coté de la mienne, et si tu as un problème ou tu veux quoi que ce soit, tu me le dis.


merci jack...ne t'inquiète pas pour moi...tes vêtements feront l'affaire !


je rit avec légèreté et je ne dis rien d'autre, ne lâchant pas la main de jack. J'étais contente, j'allais rester avec jack ici et je ne verrais pas mon oncle pervers et sadique avant demain... je fini par lâcher doucement la main de jack en la caressant avec douceur et dit:

euh... je...je vais donc aller prendre une douche...


Jack s'éloigna et me rapporta l'un de ses fameux t-shirt et un short puis il s'éloigna à nouveau. je m'avançais doucement, les mains tendue face à moi et trouva la douche, je me déshabillais et posa mes vêtements au sol puis entra doucement dans la douche, refermant la porte vitrée derrière moi. J'allumais l'eau et ferma les yeux en soupirant, laissant l'eau chaude couler sur mon corps nue. Après m'être laver et sécher puis habiller, je repris mes vêtements humide dans mes mains et sortit de la salle de bain en longeant les murs pour être sur de pouvoir me repérer. j'entendis du bruit provenant de la cuisine alors je m'y dirigea puis dit à jack:

j'espère ne pas avoir était trop longue...

Jack s'approcha et prit mes vêtements pour aller les laver. je restais là, debout à attendre, un pue gêner et dit finalement:

as-tu besoin d'aide ?

j'étais aveugle amis j'étais tout de même apte à faire des chose dans une maison... chez moi, je n'est pas toujours de l'aide, j'ai donc appris à me débrouiller seule.

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Sam 4 Avr - 20:19

Déjà qu'il etait dur de s'habituer à un nouvel endroit, mais là en plus Anna etait aveugle, c'etait bien pire. Bref, elle devra s'y habituer pour la nuit, meme si il n'est que 16h30, nous avons encore du temps devant nous. Malheureusement, je ne savais pas trop quoi faire, mes livres ne sont pas destinés aux aveugles, donc ce sera à moi de lui faire la lecture si elle le souhaitait, les cartes, la télé, mieux vaut oublier, le choix etait déjà vite restreint. Mais bon on allait pas rester ainsi silencieux. Parler etait la seule chose à faire, mais ça m'aiderait en plus à, mieux la connaître et qu'elle reprenne confiance en elle, meme si ça commençait à fonctionner.
Bref, en attendant elle accepta de prendre une douche, et semblait attendre avec impatience que je parte. J'alla donc chercher les vetements, un T-shirt blanc, il ne me restait plus que du blanc mais un short noir. Je deposa les affaires tranquillement, mais faisant exprès du bruit pour qu'elle s'aperçoive de ma présence et ne soit pas surprise.


J'ai déposés les vetements juste à cotés des serviettes, tu les trouvera facilement, mais fais attention de ne pas t'essuyer avec les vetements.

J'avais essayés de faire un peu d'humour, mis je me rendit compte que c'etait peut t'etre un peu déplacés, meme si je ne pensais pas à mal. Je préféra me taire et m'éloigna en fermant la porte de la salle de bain derrière moi, je n'étais pas du genre à faire semblant de partir et à mater aussi, je n'étais pas comme son oncle. Elle m'en avait brièvement parler lors de notre premiere rencontre, je ne savais peut t'etre pas tout, mais c'etait également une chose dont je devrais m'occuper. Je devais l'aider à se faire des amis, et à la place j'allais l'éloigner du seul proche qu'elle avait, mais vu ce que je savait, c'etait normal. Tout ce que je savais, c'est qu'elle n'étais pas très bien traités par son oncle, c'est tout. Mais ça me suffisait, je comprenais à présent sa peine plus qu'autre chose, mais je l'aiderais tout de meme à se faire des amis, après tout j'en fait déjà partis.

Bref, j'alla chercher le courrier en attendant qu'elle prenne sa douche. Facture...facture...facture...ma soeur!! Génial que des bonnes nouvelles!!! Qu'on ne s'y méprenne pas, j'aime beaucoup ma soeur, mais quand à elle elle m'aime un peu trop. J'ai changer 3 fois de numéro, et finallement je garde mon portable le plus souvent éteints, sinon je passerais ma vie au téléphone. La preuve!!

J'alluma mon portable. J'avais reçut 5 appels dans la journée et 3 SMS. Hé en juste pour une journée, elle ne voulais vraiment me laisser aucune libertés. Peut t'etre avait t'elle peur que je la délaisse si je trouvais quelqu'un d'autre. ais l'inverse se produisait, à force de se focaliser sur moi, je commençait à la délaisser, je dois l'avouer. Je soupira et ouvrit quand meme la lettre, bien parfumés, comme d'habitude. Mais là ce fut un cauchemars qui s'éveilla. Ma soeur venait me voir tout le week-end de la semaine prochaine. Le temps sembla s'arrêter alors que je pleurais intérieurement. Rien à faire pour remédier à cela en plus, meme si je partais tous le week-end, le lundi elle m'attendrais sur le pallier et je la supporterais toute la semaine. J'ai pas le choix, je vais devoir l'accueillir.

Je soupira aors qu'Anna revint de la douche, sèche et propre, les cheveux un peu emmêlés, elle avait essayés de se coiffer elle meme. Je pris la brosse dans ses mains et l'aida tout de meme, et souris en regardant le resultat.


Et voila, tu es très belle comme ça!!

j'espère ne pas avoir était trop longue...

Non ne t'en fais pas, tu pouvais prendre ton temps.

Je pris ses vetements et me dirigea vers l'autre salle de bain ou je les mit dans une machine à laver. J'entendis Anna proposer son aide, c'est vrai qu'elle devait etre gênés de ne rien pouvoir faire alors que je m'activait autour d'elle, mais ce n'etait pas sa faute si elle etait aveugle.

Non, c'est gentil, mais ça ira, assied toi sur le canapés si tu veux!!

Et si elle arrive à le trouver. Je m'y dirigea vers elle alors qu'elle semblait chercher le canapés en question. Je remarqua alors quelque chose qui pouvait facilement etre remarqués.

Euh...Anna tu...tu as mis tes vetements à l'envers!!!

Anna s'arreta nette, et bien qu'elle etait de dos, je sais qu'elle rougissait. Je me retourna un peu genés.

Si tu veux les remettre à l'endroit vas y, je ne regarde pas, je me retourne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Sam 4 Avr - 20:50

IL semblerait que je me soit ENCORE coiffé de travers...et bien sûr, jack, si gentil et généreux, n'hésite pas à m'aider et viens me coiffé ! j'ai l'impression d'être une poupée entre ses mains, je souris, il est vraiment affectueux et si attachant.

Et voila, tu es très belle comme ça!!

merci...


Et voilà, je rougis encore, je me mit même à repenser à ce délicieux baiser...
bon, jack n'avait pas de besoin de mon aide, je m'en doutais. Il me dit de m'assoir sur le canapé alors me voilà partis en excursion dans son salon à la recherche du canapé perdu !!!! D'ailleurs...je crois que le l'est trouver mais avant que j'ai eu le temps de m'assoir, jack revins et me dit mal à l'aise:

Euh...Anna tu...tu as mis tes vêtements à l'envers!!!


je me crispait et me mit à rougir:

oh...je.... j'ai du me tromper...c'est parce que je...

oui je ne vois pas, on le sait et c'est pas une excuse!!!!! mais qu'elle idiote je suis...

Si tu veux les remettre à l'endroit vas y, je ne regarde pas, je me retourne.


merci...

je retirais son t-shirt, voulu me retourner (on sait jamais !) et me prit les pieds dans le tapis. je tombait à plat ventre sur le sol et le t-shirt glissa 2m plus loin, me laissant juste avec le petit short de jack sur les fesses pour me ouvrir !!!!

oops....

j'étais très gêner, rougissante comme pas possible, n' osant pas me relever de peur de me retrouver encore à moitié nue devant jack....

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Dim 5 Avr - 0:28

Après avoir jouer avec barbie princesse Anna, je me retourna, étant donnés qu'elle avait mis ses vetements à l'envers. Elle etait rouge de honte, c'etait un peu compréhensible. Mais en meme temps ce n'etait pas sa faute, elle n'avait rien à se reprocher. Pourtant elle semblait gênés, elle avait honte de son handicap, c'etait certain.

oh...je.... j'ai du me tromper...c'est parce que je...

Parce que tu es aveugle, Anna ton handicap n'est pas de ta faute, tu ne dois en rien reprocher tes erreurs!!

J'imagine que quand elle s'habillait elle vérifiait en fonction de l'étiquette. Pas de chance, les vetements que j'avais amenés n'en avait pas, c'etait ma faute, j'aurais dus faire plus attention. Bref je me retourna alors que j'entendis dus mouvement, Anna se changeait, remettant ses vetements à l'endroit. Jusqu'à ce que j'entends un grand boum. J'hesita...

Anna, ça va aller?? Je...je peux me retourner??

Je me retourna et la vit à terre. Je m'avança pour l'aider à se relever et découvrit qu'elle etait à moitiés nu, elle restait à terre pour me cacher ça poitrine. je me retourna de nouveau aussitôt, rougissant betement.

Désoler, je n'aurais pas dus regarder, je me suis inquiétés inutilement.

Seulement m'étant rapprochés, j'étais à la portés d'Anna. Et elle a dus croire que j'étais un meuble qui l'aiderait à se relever. Quoi qu'il en soit, elle attrapa le haut de mon pull et soudainement tira. Je me sentis partis en arrière, ne m'y attendant pas!!

Hey non attends Anna...

Trop tard, je tomba, justement sur elle, entre ses 2 jambes. Nos levres se rencontrèrent accidentellement, et pourtant ce fut bien plus dur de les decoler l'une de l'autre. On etait pas passés lin du baisés. Si elle pouvais me voir, je n'avais jamais été aussi gênés de ma vie. Mes mains autour de a taille je la regarda dans les yeux, et me recula.

Desoler..je...je vais aller chercher un autre T-shirt, tu as déchirés le precedent.

Je me leva et me précipita vers la chambre, cherchant un T-shirt qui avait une étiquette pour Anna, sans savoir qu'avec sa canne elle venait par ici. Évidemment, les bruits de la canne etait silencieux dus à la moquette. Moi qui croyait qu'elle m'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Dim 5 Avr - 0:41

Anna, ça va aller?? Je...je peux me retourner??

je ne préférais pas répondre, trop gêner. je m'en voulait, j'étais sotte...

Désoler, je n'aurais pas dus regarder, je me suis inquiétés inutilement.


ce n'est pas grave...


mais voilà, il s'approcha au moment ou je me redressais et tendit la face à moi , c'est à dire vers lui, croyant y trouver quelque chose pour m'aider à me relever mais je fut quelque chose de doux et chaud, du tissus et comme une idiote je tirais dessus...

Hey non attends Anna...


la catastrophe !!! c'était jack !!!! qui me tombait dessus, sentant ses lèvres contre les miennes pendant un cours instant, je me sentait revenue quelques heures en arrière dans le parc... quoi qu'il en soit cela e dura pas, ce ne fut même pas un baiser mais pas loin. je fermais les yeux, rouge comme une pivoine, ne sachant plus ou me mettre.

Désoler..je...je vais aller chercher un autre T-shirt, tu as déchirés le précédent.


Et jack se redressa et s'éloigna. Mais...je n'est pas put m'excuser !!!!! je finit pas trouver le t-shirt déchirer, le serrant contre ma poitrine pour la cacher puis prend ma canne et me dirige là où j'entends jack. je laisse ma canne à l'entrée de la chambre de jack et m'approche, mal à l'aise de murmure une fois à côté de lui:

je suis vraiment désolé...je t'es fait et j'ai déchirer ton t-short...


j'avais les larmes aux yeux et j'ajoutais avec un sourire forcer bien que mes larmes trahissait mes véritable sentiments:

je suis une vrai calamité...je vais appelé mon oncle..il va venir me chercher....je ne veux pas être une gêne pour toi.

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Dim 5 Avr - 1:32

Anna entra en avançant un bras devant elle comme un zombi, l'autre bras tenant le T-shirt qui cachait sa poitrine.. Quand elle toucha mon torse elle baissa immédiatement le bras et dit:

je suis vraiment désolé...je t'es fait et j'ai déchirer ton t-short...

Elle semblait vraiment gênés, très confuse, c'est vrai que la soirée commençait mal. Déjà 20h00. Il va falloir que je pense à faire à manger. Mais Anna allait plus mal que je ne le pensais car des larmes se mirent à couler.

Oh mais c'est pas gave c'est un accident. Et puis je l'ai jamais vraiment aimés ce T-shirt là!!!

Mais ça n'arrangea rien, les larmes coulaient toujours, voila qu'elle culpabilisait et se sentais inutile.

je suis une vrai calamité...je vais appelé mon oncle..il va venir me chercher....je ne veux pas être une gêne pour toi.

Tu n'es pas une gêne, pas du tout, tu es seulement un peu maladroite. Mais tu es comme ça, il faut t'accepter telle que tu es, car c'est déjà magnifique. Tient je vais te raconter une petite histoire, ça te montrera que personne n'est supérieur et qu'il faut t'accepter toi meme.

Je la fis s'asseoir sur le bord du lit et me mis à cotés d'elle. Je retira une larme de sa joue et commença ma technique secrète pour remonter le moral. A l'aide d'une histoire que ma mère m'a racontés un jour.

C'est un nain qui creuse tous les jours, il en as marre et il faut super chaud sous le soleil et finit par dire "oh ben moi j'aimerais bien etre le soleil et réchauffer tous le monde avec mes rayons". Il devint alors comme par magie le soleil. Il rayonna, heureux comme tout, mais il y avait des problemes, les nuages l'empêchait de faire passer ses rayons. Alors il râla encore "oh c'est nul, dans ces cas là, je veux etre un nuage pour faire de l'ombre" et il devint un nuage, mais ce qu'il n'avait pas prevus, c'est qu'il etait dirigés par le vent, il n'allait pas ou bon lui semblait. Encore une fois "oh ben si je peux pas bouger tout seul, je veux etre le vent pour déplacer les nuages et rafraîchir tous le monde" et il devint le vent, mais ses nuages qu'il poussait, furent bloqués par une immense montagne. Alors il demanda d'être une montagne, ce qu'il devint. Il surplombait les collines et un jour, à son pied, quelqu'un tapait sur lui. C'était un nain.

Tu as compris le moral de l'histoire?? Tu dois t'accepter tel que tu es, d'accord tu es maladroite, mais ce n'est pas de ta faute, et tu as des qualités innombrables pourtant, tu n'es en rien un fardeau, au contraire, je suis content d'être ton ami.


A ce moment là Anna se jeta soudainement à mon cou, approchant ses levres des miennes mais...

Euh...Anna, c'est mon nez là que tu embrasse.

Elle rougit gênés, mais au moins elle ne pleurait plus. Je souris à mon tour en lui caressant la joue, et sans me rendre compte qu'elle avait lâchés le T-shirt qui la protégeai, je l'embrassa, bien sur ses levres cette fois ci. Un baisés aussi doux et beau qu'au parc. Avec les mêmes sensations tout, c'etait une expérience que je n'avais jamais vécut, mais dont je ne me lasserait pas. Nous avons basculés en arrière, je me mis juste au dessus d'Anna, mais je ne détacha pas mes levres des siennes, comme collés soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Dim 5 Avr - 1:44

j'avais écouter l'histoire de jack avec beaucoup d'attention, il réussis même à m'arracher un petit sourire. Il avait raison, il était temps pour moi de m'accepter comme je suis... et puis jack, lui, il est un des rare à me traiter comme un être humain, alors...je dois faire cet effort pour lui, pour ne pas le décevoir ni briser la confiance qu'il à en moi. Et je voulu l'embrasser, sur la joue bien sur mais...

Euh...Anna, c'est mon nez là que tu embrasse.

oh...pa...pardon...

je rougis, voilà que j'ai encore fait une gaffe... en plus j'avais lâcher le t-shirt, jack me caressant la joue, mon esprit était déjà plonger dans un autre monde...loin du t-shirt qui était tomber au sol (XD). A nouveau se baiser, fermant les yeux, je profitais de cette terrible douceur, de cette sensation de bien être et de sécurité. je ne sait pas vraiment e qui se passe avec jack mais je m'y attache vite, très vite. J'en viens même à ressentir des sentiments pour lui que je n'est jamais eu pour personne. Il m'allonge doucement sur le lit sans briser le baiser que je prolonge, se mit au dessus de moi entre mes jambes, je le serrait doucement. Mes mains glisse le longs de son cou et de son torse, je sent sa fine musculature au travers du tissus ainsi que les battements de son coeur qui s'accélère. je sentais mon corps se réchauffer brusquement, savourant ses lèvres, ses mains qui me caressait avec douceur...

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Lun 6 Avr - 19:36

Ben oui je me suis trompés. J'ai crut qu'elle avait craqués et qu'elle avait voulus m'embrasser, dans un sens j'attendais cela depuis longtemps. Résultat c'est moi qui est craqués, mais elle ne semblait pas contre. Je désirais la douceur de ses seins, la chaleur de sa peau, la tendresse de ses levres, je la désirais entièrement. Mon coeur se mit à battre rapidement. Étrange, ce n'étais pas la premiere fille avec qui je couchait, mais c'etait la premiere fois que je ressentait tant. Peut t'etre parce que c'etait une aveugle. Mais elle semblait consentante à 200% au moins. Mais meme dans l'acte elle etait timide, n'osant à peine qu'effleurer ma peau, comme si je pouvais la brûler. Pour moi c'etait le cas je brûlait de l'intérieur, une flamme s'était éveillés et je brûlait de désir pour elle, brûlait d'envie d'aller plus loin, et elle n'etait pas contre. Je retira moi meme mon T-shirt puisqu'elle ne le voulait pas, puis me remis par dessus elle pour de nouveau mélanger sa langue à la mienne dans une tendresse torride et désireuse. Mon corps chauffait déjà, mon coeur ne cessait de battre, et mes mains parcouraient sans genre la peau d'Anna.
Je laissa une de mes mains sur ses seins, les caressants délicatement du bout des doigts et les malaxant lentement afin de lui faire ressentir le plaisir cumulés qu'elle m'offrait de ses caresses sur mon torse. Ma deuxième descendait lentement le long de son ventre et s'incrusta petit à petit dans son short. Anna poussa un léger cri de surprise quand mes doigts frôlèrent les levres de son pubis, mais je l'embrassa et fit glisser mes levres dans son cou avant de chuchoter à son oreille.


Fais moi confiance.

Anna ne semblait meme pas hésiter qu'elle accepta, ayant hâte d'aller plus loin. Je ne savais pas si elle etait encore vierge, je ne lui est jamais demandés, au bout de 3 jours, ce n'est pas quelque chose qu'on demande si rapidement. Mes doigts visitaient les contour de son vagin et finir par y rencontrés le clitoris qu'ils caressèrent lentement afin de la laisser profiter. Je fit de nouveau glisser mes levres dans son cou pour pouvoir la laisser pousser quelques gémissements de plaisir, cela me permettait d'être davantage excités. Je finis finallement par pénétrés 2 doigts en elle, et étouffa son gémissement par un baisés toujours aussi doux et tendre. Mes doigts s'activaient sur ses seins et en elle tandis qu'elle fit passer ses mains sur mon torse, m'arrachant un frisson de plaisir. Elle finit par rencontrés le bouton de mon jean, il est vrai que je n'ai pas eu le temps de prendre ma douche moi, ni meme de préparés le repas, mais ni l'un ni l'autre ne pensions à cela. Je crois que ce sera à reporter pour plus tard. Mon pantalon alla rejoindre le T-shirt au pied du lit et je sentis Anna frôler mon membre déjà bien durcit avec es doigts un peu tremblant et timide. Je souris et l'embrassa comme pour l'encourager, en accélérant mes caresses et mes va-et-vient de mes doigts, laissant la passion nous envahir l'un l'autre.

_________________


Qu'importe tes souffrances, je serais toujours dans ton coeur comm toi tu es dans le mien!!!
Je t'aimerais toujours quoi qu'il arrive. Alors à present souris, la vie est belle, et tes malheurs sont terminés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Jeu 9 Avr - 18:22

Ses baisers étaient une vrai sources de plaisir, doux, passionnés, fougueux...aucun hommes ne m'avais embrasser comme cela et pour être honnête j'étais heureuse que se soit avec jack que cela arrive. Il est si doux et gentil avec moi et tellement sincère, je me sent importante aux yeux de quelqu'un pour la première fois depuis longtemps. je sentit sa main glisser dans le short que je portait, je me raidit, mon oncle profitais de moi de cette manière généralement, je sentit la peur monter.

Fais moi confiance.

oui, après tout jack n'est pas mon oncle. j'ai confiance en lui, jack m'a aider, il à fait l'effort de me comprendre, il me soutiens, je n'est aucune raison d'avoir peur. J'esquisse un petit sourire et l'embrasse avec douceur. je sent ses doigts entrer en moi doucement, je laisse échapper un petit soupire de bien être, la sensation est tellement délicieuse que j'en est la tête qui tourne. mes mains glisse d'elle main le long du corps de jack, je sent sa fine musculature défiler sous mes doigts fin jusqu'à se que je rencontre sa virilité déjà durcit par le désir. jack m'embrasse encore, m'encourageant à le caresser. laissant ma timidité de côté je passe mes mains sur ses hanches et baisse lentement son boxer tout en l'embrassant, jouant de la langue contre la sienne. je remontais mes doigts doucement et prit son sexe en main que je caressait doucement et commença de doux vas et viens. je compris par les soupirs de jack qu'il aimait ce que je faisait, tant mieux, je voulait lui faire ressentir autant de plaisir que lui m'en donnait, il le méritait.

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Mar 26 Mai - 23:48

Je pensais savoir les scènes perverses. Peut-être meme etait t'elle violés par son oncle, elle m'avait assurés que non, mais rien ne prouvait qu'elle me dit la vérité. J'avais confiance en elle, mais qu'est ce que je savais d'elle. Je ne la connaissais que d'une semaine, est ce que vraiment c'est le bon choix, ais je raison de faire tout cela? Je ne le savais pas, elle ne méritait pas de souffrir plus si c'etait ainsi. Mais c'etait plus fort que moi, elle m'attirait comme un aimant, je voulais sentir se levres sur les miennes, caresser ma langue de la sienne, que mes doigts retrouvent le plus beau contact jamais perçus, qu'il retrouvent la peau douce de ses seins fermes, que chaque parcelle de ma peau entre en contact avec la peau d'Anna, que mon désir brûlant de l'intérieur réchauffe son corps froids et confiant. Non, je ne regretterait pas cette nuit là, et j'espérais qu'il en serait de meme pour Anna, je ne supporterais pas lui faire plus de mal.

Mais ce n'etais pas le cas en ce moment, en tout cas Anna le désirait autant que moi ce rapprochement, abandonner maintenant lui ferais déjà du mal. Mon coeur battait à vive allure alors que mes levres rencontrèrent les siennes dans un nouveau baisés passionnés. Je tenais par la meme occasion à faire découvrir de nouvelles choses, et Anna avait une totale confiance en un inconnu comme moi. Un frisson me parcourut alors que ses doigts frôlèrent mon membre. Chaque caresses étaient un vrai délice et m'incitait à accélérer le mouvement de mes doigts en elle. Je me suis toujours demandés si faire l'amour à l'aveugle etait plus intéressant ou non, mais Anna l'ignorait car elle ne l'avait fait qu'aveugle, elle ne pouvait pas comparés. Et puis ce serait irrespectueux de lui demandés.

Je retira ma main d'elle et fit tomber le short, nous voila à présent tous les 2 nues. Je l'embrassa et fis passer mes levres dans son cou, laissant mon souffle chaud la surprendre. Je releva un peu mes levres et chuchota à son oreille.


Si tu es vierge, tu va sentir une légère douleur, c'est normal, mais si la douleur se fait trop importante, préviens moi

Je ne lui en voudrait pas pour ça après tout. Je me glissa lentement entre ses jambes et introduisit doucement mon membre afin qu'elle s'y habitus. Je la vis fermer les yeux, etait t'elle terrifiés ou etait ce juste de douleur, je n'en sais rien, elle hésita à me repousser, mais laissa retomber ses bras, m'offrant son corps. Je commença des coups de reins, lents et doux, Je ne voulais pas etre trop brutal pour la première fois, et surtout pas de cette façon. Mes légers coups de reins semblèrent la calmer, elle ouvrit les yeux, meme si cela ne changerait rien, mais je lui souris quand meme et l'embrassa tendrement. Mes levres descendirent dans son cou alors qu'une de mes mains passa le long de sa colonne vertébrale lentement, l'autre passant entre ses seins. J'entendis Anna soupirés de plaisir, s'agrippant au drap, alors que l'on venait de commencer. Mais la nuit etait loin d'être terminés, et ni la tempête dehors ni personne ne pourra nous empêcher de partager notre passion commune, c'est pour ça que je n'ai pas répondus quand mon téléphone a sonnés.

_________________


Qu'importe tes souffrances, je serais toujours dans ton coeur comm toi tu es dans le mien!!!
Je t'aimerais toujours quoi qu'il arrive. Alors à present souris, la vie est belle, et tes malheurs sont terminés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Mer 27 Mai - 0:43

Que de nouvelles sensations que je découvrais, tout cela grâce à jack.
certes, mes yeux m'empêchais peu être de voir mais, la plus belle vue rester dans mon esprit. Alors que mes mains redessinais les formes de jack, son visage, ses épaules, son torse... je ne connaissait le sentiment que j'éprouvais à cette instant...je l'avais ressentit pour mes parents, mais là, s'était différent. Oui, de l'amour, mais si profond et sincère que j'en était moi même étonner. Mon ouïe développer n'entendait plus l'orage, seulement les léger soupirs de jack. Mes mains continuais de le caresser, mais le plaisir qu'il me donnait m'empêchais de me concentrer et je faillis à ma tâche de lui donner du plaisir à mon tour. Il ne semblait pas s'en soucié, il finit de me déshabiller et colla son corps au miens. De nouveau, je frissonnais au contacte de ses lèvres brûlant sur la peau. je n'était nullement gêner de ma nudité, tout comme savoir jack nue contre moi ne me gêner pas non plus, j'y trouvais même un certain plaisir. j'avais l'impression que des milliers de petite aiguilles venaient piquer ma peau, me donnant la chair de poule tellement je désirais jack. il murmura à mon oreille pour me réconforter, mais la peur était bien là, j'ouvris les yeux, comme si je pouvait voir jack et le regarder. délicatement, je prit son visage entre mes mains, mes doigts fin passant sur les traits de son visage, j'y vit un sourire, un brin malicieux, sentit le plis au coin de ses yeux, accompagnant son sourire et quelques mèches de cheveux qui venaient s'ajoute à se beau visage et sans doute en cachait une petite partie pour lui donner plus de mystère. j'immortalisai cette douce expression de bonheur dans mon esprit, cela m'aidait à supporter la douleur que je ressentit soudain quand jack me pénétra. Mes mains glissèrent sur le draps, s'agrippant mal gré moi au plis de celui-ci, une fine expression de douleur traversa mon visage puis soudain, se détendit dans un léger soupir. Enfin je ne faisait plus qu'un avec jack, il se mouvais doucement en moi, m'offrant une sensation de plaisir intense jamais ressentit jusque là. Je fermait les yeux, comme transporter dans un rêve profond et incroyablement magnifique, mes bras s'enroulant autours du torse de jack, sentant ses muscle se contracter sous l'effort, mes doigts caressèrent sa peau, je ressentait tout, son corps me parlait, ses soupirs aussi, comme si jack me chuchotait des mots tendre à l'oreille. les mains de jack vinrent à me caresser, comme si elles avaient leurs propre volonté et ressentaient le besoin de me sentir, tout comme les miennes le faisait. J'embrassais jack, tendrement, passionnément... nos sourires en dise long sur ce que nous ressentons. chacun à l'affut des moins signe de désirs de l'autre. je sent son souffle brûlant sur ma peau, ses lèvres mélanger à ses caresses me font perdre la tête. Tout cela est trop bon, trop beau pour être vrai, et pourtant... On dit que la luxure est un vilain pêché, mais quel beau pêché en sois que de donner son amour et son corps à l'être aimer, non ?
d'un geste délicat, je passe ma main dans ses longs cheveux , j'ai le souffle de sa respiration sur ma peau, j'entends son coeur qui s'accélère dans sa poitrine. le plaisir mutuelle monte encore jusqu'à nous rendre fou l'un de l'autre. Déjà, un doux soupir s'échappe de mes lèvres, je ne peut les retenir, je n'en est pas la force, à quoi bon résister de toute façon... ne pouvant pas voir le visage de jack, je l'imagine, me fixant avec un air affamer par le désir, je l'avoue, cette vision m'excite un peu plus mais très vite, elle sort de mon esprit, remplacer à nouveau par cette expression de bonheur d'y il a quelques minutes. soudain, jack ralenti et s'arrête, il se redresse et s'assois à mes côté puis me prend par la main, m'accompagnant vers lui, m'aidant à l'enjamber pour que je me mette à califourchon sur lui. Je suis légèrement étonner mais ne dit rien alors que ses mains se pause sur mes épaules et glisse avec douceur dans mon dos, descendant plus bas encore, caressant le galbe de mes hanches et appuis légèrement déçus pour me pénétré à nouveau en profondeur. Je ferme les yeux, un sourire béa sur le visage, basculant ma tête vers l'arrière, le dos cambrer par le désir. je sent les lèvres de jack sur mon cou alors que je pousse un doux râle de plaisir. Le bout de sa langue se mêle à ses baiser sur ma peau, descendant sur ma poitrine, caressant mes seins de ses lèvres, sa langue lèche affectueusement mon mamelon, ses mains se resserrant sur mes hanches, me forçant à m'empaler plus fort sur son membres qui m'arrache un gémissement d'extase. ma peau déjà se recouvre une fine couche de sueur luisante à la lueur des éclair filtrer par la fenêtre. je sent le regard ardent de désir de jack se poser sur moi. J'ondule mes hanches avec douceur, participant à se moment d'extase intense. mes mains se pose sur le torse de mon amant et caresse doucement son torse finement musclé, sentant sa poitrine gonfler par la respiration, sentant son coeur battre à une vitesse folle. je passe mes bras autours de son cou, j'approche mon visage et l'embrasse de nouveau, le désir de ressentir ses lèvres sur les miennes est fort, d'autant que nos langue entre à nouveau en contacte, frissonnant de plaisir. je descend mes lèvres sur son cou et y dépose un petit baiser, puis un autre et encore un autre, l'une des mains de jack de pose à l'arrière de ma tête, m'incitant à continuer mes baisers dont ma langue se mêle au jeu. je l'entend soupirer tout en me serrant contre lui. nos deux corps hurle silencieusement de désir, rien n'as d'importance, seul l'union de nos deux corps compte ainsi que l'amour profond éprouver de l'un envers l'autre...

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Jack Anderson
Hôte réconfortant
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 26
Date de naissance : 02/04/1990
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 28
Localisation : pres de toi
Emploi/loisirs : aucun/pleins, dont les filles
Humeur : calme et gentil

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Jeu 28 Mai - 0:10

Ses mains lentement dessinaient les contours de mon corps, chaque forme, elle semblait s’en imprégnés. Je la laissait faire, elle se faisait ainsi une image dans sa tête, faire l’amour à l’aveugle permettait de ressentir plus de choses, mais ce n’étais pas autant pratique que cela. Je me demandais si Anna hésitait encore, si elle commençait à regrettés cet acte. Il me semblait que non, le sourire sur son visage démontrait le bonheur vaincus et dompter. Anna, je caresse de nouveau lentement sa peau, elle est pale et douce, sa chair blanche m’illumine de bonheur au point de me rendre aveugle et de m’enivrés de la passion sans réfléchir à ce que je faisais. Anna, cette pauvre fille dans mes bras était d’une confiance totale et je sentais qu’elle avait besoin de moi. Chacun de mes gestes était pour elle comme une clé du paradis. Si tel est le paradis, alors Anna vient de me tuer. Sa grandeur me rends petit, je m’interroge, je me demande si vraiment elle ne mérite pas mieux que moi, elle mérite mieux, mais le veut t’elle?? Que ressent t’elle en ce moment, confusion amour? J’aimerais cette fois savoir si elle partage la même passion. Je voulais la rendre heureuse, mais en serais je seulement capable? Ses question, je devrais les travailler plus en détail, pourtant le désir m’enivrait et me forçait qu’à la prendre, Anna, sers moi fort dans tes bras, tu ne le sais pas, mais tu as éveillés un ancien sentiment et j’en ait absolument besoin, de ta douceur, de ta sollicitude, de ton plaisir, laisse moi me lier à toi, juste cette nuit au moins, ensuite j’enfouirais cette flamme dans le cotés le plus noir de mon cœur.

Cette flamme, Est-ce de l’amour? Un amour peut t’être inventés, peut t’être éphémère, mais il existe bel et bien. Le sexe est un combat, l’amour est une guerre qui nous ravage de l’intérieur. Devrais je accepter ce sentiment en moi?? Je le laisse ressortir cette nuit, partager ce sentiment avec Anna. Je lui ai volé un baiser un baiser tendre et désireux, laissant apparaitre une partie de mon amour telle une invitation à me dévoilés ses sentiments. Elle en voulait un autre, semblant comprendre et appréciés ce sentiment qui réussissait à couvrir le desir, sans pour autant l’empêcher de faire son travail, me rendre aveugle de mes actes et laisser mes pulsions presque bestiales prendre le dessus. Je lui donna un 2eme baisés comme à sa demande, je reçus un peu de son amour, telle une passion qui animais 2 pantins comme nous. Je ne lâchais plus ses lèvres, me délectant de ce sentiment de folie et d’extase qui nous enveloppait et prenais possession de nous pour nous fondre dans un seul corps, mais cela me convenait parfaitement ainsi, et Anna aussi. Oui Anna, je me sens bien avec toi, cette flamme apaisante qui ravive mon cœur meurtris n’est que forte dans tes bras et se délecte de la chaleur de ton corps et de ta passion intense qui envahis la pièce dans un moment de pur bonheur lors de notre accouplement. Ce besoin ardent qui nous envenimait tel du poison dans nos veines nous attirait l’un vers l’autre et sans que nous ne fassions d’effort, il prenait possession de nous pour que l’on ne fasse plus qu’un. Dehors le tonnerre résonnait comme mon cœur battant à une vitesse folle, brulant ardemment sous tes caresses les plus intimes.

Le bonheur, je le recevait, je le ressentait au plus profond de mon être, Anna pensait qu’elle échouait, mais elle ignorait qu’elle avait l’avantage sur moi, que son bonheur m’était retransmis droit dans mon cœur froids et sombre, le ranimant lentement. Je ressentait comme une union charnelle de si longue date. Le temps n’avais plus lieux d’être, il était illimités, à présent plus rien d’autre n’avais d’importance, ni le lieux, ni l’heure, ni quoi que ce soit, il n’y avait que le désir, le plaisir et Anna. Pas d’intrus, pas de bruit à présent, l’orage semblait loin, mon cœur résonnait plus vite que lui à présent. Mais je ressent aussi le manque d’Anna, sa déception comme si elle ne m’offrait pas le bonheur qu’elle voudrait. On ne dit pas mot, mais je ne peux expliquer cet étrange lien qui nous permet de nous comprendre dans cette situation. Mais si un bonheur encore plus intense existe, alors je souhaitait y gouter. Je la fais asseoir sur moi, je profite de son corps, de la chaleur de son corps, sentant son sang rouge de plaisir tourbillonnés en elle en faisant battre son cœur d’une vitesse incroyable. Je passe ma main sur cette peau douce et légère, ce contact envoie une chaude lumière sur mon âme perturbés qui enfin voit une réalités d’un petit amour naissant, mais qui ne peux durer. Cette nuit est son baptême, cet amour sera baptisés par le lien, le plaisir qui nous unit. Mais j ne peux laisser cet amour suivre son cours, cet amour qui ne peut se faire car elle ne ferait que trop de mal à Anna. L'amour est une bête sauvage qui te respire, te poursuit, niche dans ton cœur brisé et part en chasse de divers baisés trompeurs et enivrants. Cette soirée devra etre la seule pour nous, la douleur n’en sera que moins importante. Mon dieux Anna, si je le pouvais, je resterais toujours près de toi, mais tu dois avancer dans ta vie, et le destin ne te fera souffrir que cruellement et moi avec, si cet amour n’existe que dans notre imagination, s’il est éphémère, alors c’est une torture que nous sommes en train de nous offrir, il faut que cette torture ne dure qu’une nuit, afin que le plaisir nous lie définitivement pour ne jamais que l’on s’oublis. Je la pénètre à nouveau, les soupirs deviennent de légers cris, ils me semblent lointain, pourtant cette flamme de désir semblent en absorber son contenu, la rejette afin que le plaisir se poursuit.

Anna finit par craquer sous la pulsions, elle devient indépendante de ce désir et m’aide ainsi atteindre définitivement le paradis. Qui sais le temps passés, une heure, 2, peut t’être plus. Je n’en sais rien, je pourrais détacher mon regard du visage de l’ange sur mes genoux, mais je reviendrait à la réalités, je ne le veut pas, pas ce soir, je tient à garder cette vision gravés dans ma mémoire, la vision d’un amour retrouvés pendant peu de temps. La vision d’une passion enfin partagés. Elle penche la tête en arrière, le plaisir devient immense pour elle, et ses cris lointain se rapproche de mes oreille, peut t’être connaissait t’elle enfin la dernière jouissance. J’approche mes lèvres, je veux la dévorés, gouter à sa peau salés une nouvelle fois. Mes lèvres parcourent son cou de baisés, je sens des frissons entre mes doigts qui caressent son dos, elle gémit de plus en plus fort, elle en redemande, elle est devenus indépendante.

Je remis les rôles à leur place, la fin approche et je voulais finir sur un feux d’artifice. Je fit lentement accélérés mes coups de reins, je l’entends jouir, demander d’avantage, j’accélère encore, mais le plaisir m’empêche d’être violent, tant mieux, c’est-ce qu’elle veut aussi, je le sais, je le sens. Elle s’agrippa à mon dos, je sens ses ongles s’enfoncer dans ma peau, mais la douleur est cachés par l’envie. Je finit par éjaculer en elle, lui donner l’eau de la vie, elle a à présent une partie de moi, je l’entends atteindre l’orgasme, et ce paradis redevint la terre. 5h, déjà! Nous qui n’avions même pas mangés. Je n’ose me retirer d’elle, le solitaire se séparer de l’ange aveugle. Mais ce fut malheureusement le cas, je sens aussi Anna déçus, mais je n’ai pas le choix, comprends moi. Je me redresse de façon à être assis, elle pose sa tête sur mes genoux. Je sais qu’elle est aveugle et pourtant j’ai l’impression qu’elle me voit. C’est étrange. Elle veut un dernier baisés, s’endormir avec le gout de mes lèvres sur les siennes. Je ne me fais pas prier pour lui donner ce qu’elle mérite, elle ignorait l’effet soudain qu’elle m’a procurés. Mes lèvres entre en contact avec les siennes, une dernière fois. Je m’allonge ensuite et la serre dans mes bras, trouvant un réconfort comme si j’avais peur qu’elle parte. Je m’endors rapidement, le plaisir m’a épuisés, j’ai goutés au paradis, et je m’endors auprès d’un ange. Tu peux rêvés tranquillement Anna, je veille sur toi.

_________________


Qu'importe tes souffrances, je serais toujours dans ton coeur comm toi tu es dans le mien!!!
Je t'aimerais toujours quoi qu'il arrive. Alors à present souris, la vie est belle, et tes malheurs sont terminés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Cromwell
Douce aveugle
avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 44
Date de naissance : 10/03/1989
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 29
Localisation : dans ma librairie
Emploi/loisirs : lire des livres, me promener
Humeur : triste et solitaire

Feuille de personnage
Hôte(s) ou cliente(s) favoris:
Fantasme(s):

MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   Jeu 28 Mai - 1:00

Tout cela, j'avais l'impression de rêver. chacune des caresses de jack était une réelle bouffée de plaisir. je sentais mon coeur prêt à exploser d'un moment ou un autre dans ma poitrine. La raison me disait d'arrêter, que jack ne pourrais aimer une fille comme moi, qu'il fallait que je parte dès que l'occasion se présenteras mais de l'autre, mon coeur me disait d'aller jusqu'au bout de cette nuit, de rester dans ses bras, d'accueillir sa douceur et sa tendresse. Mes cris se firent de plus en plus présent, l'extase était totale , puis soudain, jack lâcha sa semence, m'arrachant un ultime cris de jouissance. je n'en peux plus, je suis à bout de force, pourtant , je suis heureuse. Allonger dans le lit, dans les bras de jack, le visage enfoui contre son torse. je poussais un faible soupir et ferma les yeux et finit par m'endormir....

j'ouvris doucement les yeux, le soleil réchauffait mon visage. je me redressais dans le lit, me souvenant de cette superbe nuit. je pose ma main sur le côté et sent que jack n'est plus là, il doit déjà être lever. enroulant le draps autours de moi, je me lève du lit et avance à taton. J'arrive jusque au salon et murmure légèrement effrayer:

- jack..tu es là?

_________________
~ Aime moi Hôte de mon coeur ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sensuality.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ere nuit, rien de dangereux...   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ere nuit, rien de dangereux...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sensuality :: La ville :: Les habitations-
Sauter vers: